vendredi 1 mars 2013

Le premier casino public





"Pour mettre fin aux désordres et préjudices qui résultaient du jeu" (dans les casinos privés), la République ouvrit en 1638 la première maison de jeu publique : le ridotto de San Moïse, situé dans le palais de Marco Dandolo. 
On jouait seulement dans des salles réservées au jeu. On ne pouvait pas réserver sa table, ni manger dans les salles des nourritures cuites, mais seulement consommer des friandises, du fromage, de la charcuterie, des fruits, du café et du vin. 
Rapidement, il devint le lieu de rencontre de toutes les catégories sociales et, comme le dit Goldoni, assidu habitué, on y rencontrait des gens venus des quatre coins du monde. 
En 1708, le roi du Danemark Frédéric IV y joua et après un gain considérable, il fit semblant de trébucher, faisant tomber dans sa chute la table de jeu par terre avec tout l'argent. Grand seigneur, il se leva, s'éloigna sans rien ramasser à la joie du banquier qui s'empressa de récupérer tout l'argent.

Aujourd'hui, il fait partie intégrante de l'hôtel Monaco et Grand Canal et une soigneuse restauration lui a redonné la magnificence des années glorieuses. Le salon ou "Camera Longa" est la salle principale, c'est la jonction d'une dizaine de salles. Il est long de 22 mètres et large de 10, muni d'une galerie avec balustres et colonnes.
Sur les côtés du salon, se trouvaient les tables de jeu. Avant la décoration qu'on peut voir aujourd'hui, les murs étaient recouverts de cuirs dorés, c'est à dire une sorte de tapisserie en cuir peint de dessins d'or et d'argent. En témoigne une peinture de Francesco Guardi.
Merci à C. Sorret

1 commentaire:

  1. That is such interesting information ... thank you!

    RépondreSupprimer