mercredi 22 septembre 2010

Une lettre de Dante contre les Vénitiens (je ne sais pas traduire le texte sous son buste)


On dit que Dante Alighieri s'étant rendu à Venise comme ambassadeur des seigneurs de Ravenne, n'ayant pu atteindre le but qu'il s'était fixé, écrivit contre les vénitiens une lettre très acerbe, publiée par Anton Francesco Doni en 1547. Dans cette lettre Dante appelle les vénitiens "les destructeurs des lois antiques et auteurs d'injustice et de corruption". Il dit qu'ils dominent bassement et maltraitent les pauvres, qu'ils sont incapables de goûter la langue latine tandis que même la langue d'Italie était presque pour eux totalement étrangère. Il dit enfin qu'ils ont des origines dalmates et grecques et que, depuis le début, ces origines ont introduit les pires coutumes déshonorantes dans Venise. On peut aussi déduire l'animosité de Dante contre les nôtres à la lecture de Manetti qui raconte que l'illustre poète n'ayant pu obtenir du sénat l'audience demandée, voulut partir de Venise et que, en partie par la rancœur, en partie par les désagréments du voyage, il mourut à peine retourné à Ravenne en 1321.
Que la lettre à laquelle il est fait référence ci-dessus soit authentique comme l'affirme Torquato Tasso et Fontanini, nous ne pouvons l'accepter. Au contraire nous l'attribuons à une invention de la bizarre cervelle de Doni.

Anecdotes historiques vénitiennes" - 1897 -Giuseppe Tassini - Merci à Claude Soret pour ses traductions.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire